Les cuirs exotiques de la Maison

Forte de son expertise dans le travail des cuirs exotiques, la Maison DELVAUX est reconnue pour son traitement des peaux rares, tels le crocodile, l’autruche, le galuchat, le lézard ou encore le python. À force d’inventivité et de précision, les artisans de la Maison ont mis au point des techniques uniques pour façonner et sculpter les cuirs les plus fins. Entre leurs mains, les sacs DELVAUX deviennent de véritables œuvres d’art.

Crocodiliens

DELVAUX travaille autant les cuirs de crocodile que d’alligator. Un petit point à la base de chaque écaille permet de distinguer l’un ou l’autre.

La partie du cuir correspondant à l’épine dorsale du crocodile est particulièrement délicate à traiter. Afin de dompter ses impressionnantes écailles, les artisans DELVAUX ont développé une technique spéciale pour les assouplir, au point de pouvoir percer et coudre au travers.

Autruche

Le cuir d’autruche est connu pour sa douceur et son grain naturel unique, formé par le motif d’implantation des plumes. La méthode inédite peaufinée par les artisans de la Maison permet de préserver ce dessin sans abîmer ses délicates perles.

Au fil des années, le velouté de ce cuir se fait plus doux, plus brillant, plus subtil. Les sacs façonnés à partir de cuir d’autruche portent une part d’authenticité particulière, transmise de génération en génération pour perpétuer l’héritage DELVAUX.

Python

Incroyablement souples et fins, les cuirs de python affichent un motif des plus sensationnels.
La Maison a sélectionné le python Reticulatus pour son réseau d’écailles pareil aux facettes d’un diamant, tantôt noires, grises ou ivoire.

Les cuirs Molorus et Curtus en revanche, sont choisis pour un traitement en couleurs et en textures. Le savoir-faire de DELVAUX en la matière permet d’obtenir des peaux mattes, brillantes, au fini métallique ou au toucher velouté d’un effet nubuck.

Lézard

Le cuir de lézard est apprécié pour sa souplesse et sa résistance. DELVAUX travaille exclusivement les variétés Java, Teju, et Varanus.

Le Java présente des petites écailles rondes, rappelant le cuir d’alligator. Quant au Teju, son motif est plus dense, et profondément ancré dans la texture du cuir, pour un aspect plus régulier. Enfin, le Varanus  profite d’une pigmentation naturelle hors du commun, dont les variations dessinent un motif de petits cercles clairs.

Galuchat

On doit le nom de ce cuir exceptionnel au maître tanneur Jean-Claude Galluchat, le premier à maîtriser au 18ème siècle le tannage de ce cuir. 
En plus d’une couche émaillée de fines écailles, chaque pièce comporte une ou deux “perles” à préserver avec soin lors du façonnage du cuir.

Face au défi complexe de travailler cette peau ultra-résistante, les artisans DELVAUX ont perfectionné une technique originale permettant de coudre en ligne droite à travers les perles du galuchat sans les casser.

Animée par un souci constant d’excellence, Delvaux met un point d’honneur à respecter toutes les réglementations en vigueur en ce qui concerne l’approvisionnement responsable de ses matières premières. En particulier, Delvaux respecte les règles émises par la CITES, en matière de vente et d’achat de biens fabriqués à la main en cuir exotique.

La Maison DELVAUX aime entretenir le contraste entre ces cuirs traditionnels et les lignes toujours plus innovantes de ses sacs.


Découvrez ces textures exotiques dans la Collection Printemps-Eté 2018.